Géographies Universelles : de l'intérêt d'une approche épistémologique

Géographies Universelles : de l’intérêt d’une approche épistémologique

Par Eugène CALVEZ (IUFM de Brest)
2001 – Feuille n°48

Objectifs :

Les Géographies Universelles ont toujours servi de référence à un public averti tant ces
ouvrages requéraient de maîtriser un savoir immense tout en apportant la découverte d’un
monde à la fois progressivement conquis et, chaque fois, revisité. Ces oeuvres encyclopédiques,
de Conrad Malte-Brun à Roger Brunet en passant par Elisée Reclus et Paul Vidal de
la Blache, présentent différentes facettes évolutives de la géographie française. En 1996, la
quatrième G.U. vient d’achever de dresser un nouvel état du monde. Ce moment nous est
apparu particulièrement propice pour proposer une approche de l’intérêt épistémologique de
ces oeuvres-maîtresses. Pour nombre de géographes, elles continuent de représenter le modèle
achevé de l’excellence géographique.
L’objectif de ce TD consiste à favoriser la réflexion des étudiants sur les apports des G.U. ;
non seulement il aborde quelques aspects de l’histoire de la géographie, mais il permet
d’évoquer succinctement l’évolution des méthodes de notre science ainsi que celle de ses
centres d’intérêt. Ce TD comprend quatre phases : elles s’appuient sur des textes extraits des
G.U., des articles parus dans différentes revues ou des ouvrages de géographie auxquels
s’ajoutent quelques commentaires personnels. Pour guider la réflexion, chaque étape est
associée à une ou plusieurs questions.

Pour citer cette Feuille :

Calvez E., 1994. « Géographie Universelles : de l’intérêt d’une approche épistémologique », Feuilles de Géographie, Feuille n°48, 21 p.

Type : TD

Niveau : L3, Master, préparation aux concours

Thème : Épistémologie et histoire de la géographie

Télécharger la Feuille